Résultats du radar pédagogique installé à Cobonne

Résultats du radar pédagogique installé à Cobonne

La vitesse d’automobiles circulant sur la départementale 731, aux abords de l’école, nous est apparue excessive et elle a fait naître des inquiétudes relatives à la sécurité des enfants et de leurs parents, particulièrement aux heures de l’arrivée en classe et de la sortie. Grâce à l’obligeance de Mme Béatrice Martin, maire de Gigors et Lozeron et vice-présidente de la CCVD, et à celle de M. Jacques Fayollet, également vice-président à la CCVD, un radar mesurant et enregistrant la vitesse a été installé du 29 février 2016 au 9 mars 2016, par la police municipale de Loriol, à proximité de l’école où la vitesse est limitée à 30 km/h.

Au vu des résultats enregistrés par l’appareil, il apparaît que nos craintes étaient justifiées et vous trouverez ci-dessous les données sorties des enregistrements :

2347 véhicules ont emprunté cette voie pendant les dates indiquées ci-dessus ; 65% des véhicules roulaient à une vitesse excessive à proximité immédiate de l’école. Plus grave, 70 conducteurs risquaient un retrait immédiat de leur permis de conduire.
Consolation quand même, 35% des automobiles circulaient à une allure correcte ou modérée…

Afin de permettre aux automobilistes de réduire leur vitesse pour arriver à 30 km/h à proximité de l’école, nous allons avancer le panneau signalant la commune de Cobonne d’une cinquantaine de mètres (dans la direction d’Aouste) ce qui obligera à rouler dès lors à 50 km/h conformément au code de la route. En outre, et pour une prévention plus complète, nous allons demander au Centre Technique Départemental quelles sont les solutions les plus appropriées à mettre en œuvre sur la départementale.

Pour la sécurité de tous, nous faisons appel à la responsabilité de chacun et de chacune d’entre vous.

Le Maire de Cobonne

2 réflexions au sujet de “Résultats du radar pédagogique installé à Cobonne”

  1. Bonjour,
    merci pour votre proposition, la solution du « gendarme couché » ou « dos d’ane » étant difficilement envisageable car cette portion de route est fréquentée par des engins agricoles et ce type de ralentisseur peut endommager les systèmes hydrauliques et bras de force.

  2. La solution la plus efficace c’est un ralentisseur type  » dos d’âne  » ! 100/100 d’efficacité ! De nombreuses communes ont adopté ce système ! Un de chaque côté . Et vous aurez le temps d’admirer les véhicules qui passeront devant l’école à vitesse raisonnable ! Peut-être certains conducteurs et conductrices seront moins souriants , mais qu’importe . La sécurité avant tout !

Les commentaires sont fermés.