Rappel sur l’usage des dépôts d’ordures

Rappel sur l’usage des dépôts d’ordures

Ces photographies le montrent abondamment, des personnes agissant incognito utilisent l’espace des bacs à ordures pour y déposer toutes sortes de déchets, détritus ou autres objets (s’y trouvaient, entre autres, une portière de voiture de couleur grise, de marque Peugeot, du grillage et de la laine de verre).
Il est rappelé à ces personnes que les dépôts sauvages d’ordures sont interdits, que les bacs sont là pour recevoir les différentes catégories d’ordures, que des déchetteries sont en place à Eurre et Beaufort/Gervanne, consultez ce lien pour obtenir une carte vous permettant l’accès à ces déchetteries.

Que les responsables de ces actes qui s’apparentent à de la malveillance sachent que la Municipalité et la CCVD étudient les moyens de les confondre afin de les poursuivre.

Le Maire de Cobonne,
José Lothe

 

3 réflexions au sujet de “Rappel sur l’usage des dépôts d’ordures”

  1. Bonjour,

    Concernant ce rappel au civisme, je souscris bien sûr, l’impact des images pour ceux qui peuvent et acceptent de les voir est efficace.
    Puisque la possibilité de commenter nous est donnée, je propose d’apporter au débat les questions et avis suivants :
    – Le rappel au civisme qui nous est ainsi adressé pourrait-il être encore complété d’une information précise de ce qu’il en coûte sur nos impôts (et quelles économies on pourrait faire dans le cas contraire) de donner à ramasser et transporter par d’autres jusqu’à la déchetterie ce que nous pouvons, voulons pas faire nous-mêmes ?
    – la commune de Gigors, souffre-t-elle des mêmes mots ?
    D’une manière générale ce type de rappel, en l’état ou complété, pourrait-il être relayé par la, les communes en amont de la vallée, pour en appeler à un même effort de civisme quelle que soit la commune, celle des voisins comme la nôtre.
    – un même message encore pourrait-il être adressé aux loueurs de gîtes de toute la vallée afin de mobiliser les gens de passage dans nos communes ?
    – un élargissement à d’autres modes de diffusion au-delà du seul site internet est-il envisageable ? une campagne de sensibilisation intercommunale ?

    Enfin et en tout cas, évitons chers concitoyens d’en venir à penser à des solutions de l’ordre de l’installation de mouchards et autres caméras.
    Donner à voir, donner à réfléchir, répéter et répéter encore vaut toujours mieux que de menacer…

    Bien civiquement
    Chantal Leroux

    • Merci d’avoir répondu à notre article ; toutes les communes souffrent de l’incivisme par rapport aux ordures et notre site Internet est conçu pour informer tous les habitants. Nous n’avons malheureusement pas à notre disposition d’autres moyens de diffuser notre souci de respect de l’environnement.
      La C.C.V.D. a mis en place les bacs à ordures, en assure l’enlèvement mais n’assure pas la propreté autour de ces bacs (pour rappel elle gère les ordures de 30 communes).
      Les consignes de propreté ont déjà été maintes fois rappelées tant au niveau de la commune qu’à celui de la C.C.V.D. Le coût pour la commune est difficilement quantifiable si ce n’est le temps passé par François Paturel, notre agent communal qui doit passer derrière les bacs, enlever les encombrants et demander l’assistance d’une personne et d’un camion de la C.C.V.D. dont le surcoût nous est facturé.
      L’utilisation de caméras n’est pas envisagée actuellement.

      José Lothe, maire de Cobonne

Les commentaires sont fermés.